L’homme qui pleure de rire – Beigbeder

Tout premier livre que je lis de Beigbeder et pour tout avouer, il ne me laissera pas un souvenir impérissable. Pour résumer, ce livre raconte comment Octave Parango se fait virer de Radio France suite à une chronique non préparée et ratée en directe. Tout au long de la narration qui se fait à la première personne, on suit les élucubrations de ce personnage et c’est fastidieux. J’ai jugé un tier du roman digne d’intérêt : les passages où il critique le monde de la radio et plus spécifiquement sa satire de l’humour qui démontre que dans notre société ça devient une forme de dictature. Les deux tiers restants sont sans intérêts : Octave nous raconte sa jeunesse, ses folles soirées, un monde révolu fait de fêtes et décadence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s